The Daily Shaarli

All links of one day in a single page.

December 12, 2018

« Gilets jaunes » : une enquête pionnière sur la « révolte des revenus modestes » - Choses vues, sur le web et ailleurs

Les gilets jaunes se déclarent apolitiques, mais sont à 40% d'extrême-gauche et à 4% d'extrême-droite. Je trouve ça plutôt rassurant.
(article incomplet pour les non-abonnés, mais chiffres largement relayés sur Twitter)

Les conclusions de l'études ont été dispo sur le net pendant quelques temps, je les ai récupéré et mises ici : https://cloud.ffir.io/index.php/s/kcIFASPJoudYTaK

Sinon, faire gaffe :
L'étude me semble un peu limitée : 166 interrogés, sur un seul point de blocage[EDIT : Erreur de ma part, ça s'est fait sur plusieurs ronds points et manif]. Pour un mouvement national, variant énormément d'une ville à une autre (voire d'un rond point à un autre), c'est un peu léger pour généraliser.

Ensuite les chiffres de 40% à gauche et 4% à l'extrême droite ne sont pas calculé sur le total des interrogés, mais sur les 66% d'entre eux ne se déclarant ni "apolitique" ni "ni gauche ni droite".

Il faut aussi tenir compte du fait que les gens ont souvent du mal à avouer leur proximité avec l'extrême droite ouvertement, donc qu'une part des interrogés se classant "apolitiques" ou "ni droite ni gauche" peuvent être d'extrême droite. (bon, déjà, se déclarer "ni droite ni gauche", c'est pas forcément un bon signe, hein).

Et perso le fait de se baser uniquement sur les déclarations des intéressé quand à leur appartenance politique me semble un poil risqué, parce que ça oublie un point : les idées de l'extrême droite se diffusent largement depuis quelques années, y compris à gauche, et sans forcément que les personnes concernées ne remettent en question leurs identités politiques.

Qui n'a pas croisé, IRL ou sur les résosociaux, des personnes se vivant sincèrement comme "apolitique" ou "de gauche", mais qui tenaient des propos ou reprenaient des positions d'extrême droite ? Sachant en plus que pour avancer ses idées, celle ci n'hésite pas à se camoufler, et à se présenter comme "apolitique", ou comme du "simple bon sens"?

Après l'étude précise que seulement deux des interrogés ont mentionnés la question des migrations en réponses aux questions ouvertes sur leurs revendications. C'est rassurant, mais la conclusion que les chercheurs en tirent (--> pas un mouvement d’extrême droite ) me pose problème :

  • Déjà par e que la question n'est pas de dire si le mouvement de GJ est un mouvement d’extrême droite en soi, il est trop complexe et varié pour ça, mais de savoir quelle est la part de l'extrême droite et de ses idées dans les mobilisations, quelle influence elle et ses idées peuvent y avoir ou non, de façon ouverte ou non.
  • Ensuite, parce qu'encore une fois, il y a une vision incomplète de l'extrême droite, réduite ici au racisme et à l'opposition aux migrations. Sauf que ces points ce retrouvent ailleurs dans le spectre politique (dans toute la société, en fait), et que les doctrines et idéologies des divers courant d'extrême-droite sont variées, et portent sur tout un tas d'autre sujets sociaux, institutionnels, politiques, économiques, etc. Sur tout ce qui fait le fonctionnement de la société en fait. Les limiter au racisme, c'est risquer de passer à coté de pas mal de trucs, il me semble.

Bref, une étude à prendre avec un peu de recul, et en faisant gaffe à ne pas lui faire dire ce qu’on à envie d’y lire.

Mes 2 cts, et j'ai été beaucoup trop long...

Note:

Giarf... Mise à jour de firefox ce matin, et là, en voulant m'inscrire à un flux RSS, je m'aperçoit que le bouton (je le laisse à portée de main, je suis gros consommateur de RSS) à disparu...

Et j'apprends donc que Mozilla, retire toutes les fonctionnalités RSS natives à partir de la version 64 de Firefox :-(

Du coup, en remplacement : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/awesome-rss/ et https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/want-my-rss/