The Daily Shaarli

All links of one day in a single page.

February 13, 2019

La gestion de la Ville de Limoges a agité les débats lors du conseil municipal - Limoges (87000) - Le Populaire du Centre
thumbnail

Au détour d'un article sur les débats pour savoir si la situation financière de la ville est de la faute de l'actuelle politique (de droite) du maire UMP de celle de la politique (de droite) de l'ancien maire PS, je tombe, au milieux des autres décisions di conseil municipal, sur ce truc, qui me ferait presque hurler :

Limoges Opéra rock. Une subvention exceptionnelle de 40.000 euros a été attribuée à l’association Musique Image et Son pour le projet « Opéra Rock de Limoges ». Elle permettra de financer l'enregistrement du spectacle organisé à l’Opéra de Limoges les 26 et 27 avril, afin de pouvoir créer un DVD destiné à la vente.

Pourquoi ça me fait hurler ? Parce que ce projet "d'opéra-rock" est une bouse ultra-consensuelle, bien formatée comme il faut, bourrée de références identitaires et catho à la con, lancée par un chef d'entreprise local, financée par des entreprises locales, mais aussi par des subventions, sans un poil de prise de risque artistique, réunissant les musiciens les plus en vue auprès des autorités locales (et déjà systématiquement présents à tout les évènements culturels officiels), conçue et pensée dès le début comme un %@$£! de projet commercial, allant jusqu'à proposer de se vendre aux écoles primaires de la ville.

Et qu'il est donc subventionné à hauteur de 40 000 € de plus, au moment où les autres assos de la ville, celles qui se bougent le fion pour proposer des trucs originaux, variés, prennent des risques et tentent des trucs en musique où ailleurs galèrent à obtenir ne serait-ce que 500 balles de subventions parce que "vous comprenez, on a plus de sous".

Oh, et aussi par ce que ça arrive pas longtemps après que le conseil municipal ait voté une subvention de 300 000 € à Vivendi pour l'orga d'un festival cet été. Juste après que les deux festivals organisés précédemment sur la commune se soient cassés la gueule faute de subventions : l'un était organisé entièrement par des bénévoles et financé par des dons et à coulé par manque de finance, l'autre autrefois organisé par la mairie, qui s'en est retirée et l'a intégralement confié à une asso.

Donc, voila, des subventions, y'en a pas, y'a plus de sous. Sauf si tu es orienté vers le marché et que tu as déjà des sous, et sauf si tu es une multinationale. Là, t'inquiète, on va trouver